Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

Peelings du visage à Toulouse


Peeling du visage. Médecine esthétique de rajeunissement à Toulouse

Les peelings consistent, par le biais de substances végétales ou chimiques, à créer une agression du derme superficiel. Cette agression, chimique dans le cas présent (par opposition à l’agression mécanique de la dermabrasion ou l’agression thermique du laser) permet d’estomper certaines imperfections cutanées superficielles et par la réaction de régénération qu’elle induit, permet un lissage cutané et une amélioration du grain de peau.

A qui cela s’adresse-t-il ?

Les effets du peeling dépendent du produit utilisé et de sa concentration; cela conditionne  la profondeur de l’action du produit au niveau cutané et donc l’effet qui en découle. D’une manière générale, les différentes imperfections cutanées que l’on peut espérer traiter sont :

  • Rides superficielles.
  • Tâches pigmentaires.
  • Certaines cicatrices.
  • Kératoses.

Les modalités d’application du peeling, les bénéfices escomptés et les effets secondaires éventuels seront à mettre en balance, en fonction de l’indication avec les autres techniques d’agression du derme superficiel (dermabrasion et laser) ainsi qu’avec les procédés injectables et les interventions chirurgicales.

Quels en sont les principes ?

Comme cela a été mentionné précédemment, en fonction du produit utilisé, de sa concentration ainsi que de sa durée d’application sur la peau, le niveau cutané atteint sera différent : cela peut intéresser tout ou partie de l’épiderme jusqu’au derme superficiel.

On distingue ainsi :

  • Peelings aux acides de fruits et aux acides faibles (tels l’acide glycolique, l’acide lactique et l’acide salicylique pour ne citer que les plus connus).

Ils ont une action superficielle et donc vont modifier le teint de la peau en améliorant son éclat.  Il existe une action de gommage et à un stade au-dessus, une action exfoliante.

  • Peelings à l’acide trichloracétique (ou TCA).

En fonction de sa concentration et de sa durée d’application, on pourra obtenir un peeling léger, moyen ou profond. Un peeling léger aura les mêmes effets que les peelings superficiels, à savoir amélioration de l’éclat cutané.

En revanche, en version moyenne ou profonde, l’action du peeling crée une véritable brûlure chimique. Cette brûlure reste bien évidemment sous contrôle. Cela entraîne une abrasion du derme superficiel. Cela permettra notamment de traiter certaines rides superficielles ainsi que des tâches pigmentaires.  Cette brûlure entraine une réaction cicatricielle de la part de l’organisme qui régénérera ainsi la couche dermo- épidermique détruite, la rendant ainsi lisse, et sans imperfections. Il faut également ajouter un léger effet tenseur cutané, lié à la rétraction cicatricielle.

  • Peelings au phénol.

Comme le peeling au TCA, sa concentration et sa durée d’application vont conditionner la couche cutanée que l’on souhaite atteindre et donc le type de peeling désiré : léger, moyen ou profond.  Là aussi, on obtiendra une brûlure chimique contrôlée, permettant de traiter au mieux rides superficielles ou moyennes, tâches pigmentaires et certaines zones cicatricielles. Le phénol présente certaines contre-indications mais apporte, de part sa composition chimique, un certain effet antalgique.

Pour ma part, j’utilise principalement les peelings à l’acide trichloracétique ou au phénol. Le choix du peeling utilisé se fera à la consultation, en fonction des imperfections cutanées que le patient souhaite corriger.

Plus le peeling est profond, plus il faudra prendre de précautions. De même, plus le peeling est profond, plus la préparation cutanée les semaines précédant l’acte est importante, ceci afin d’optimiser l’action du peeling.

Dans tous les cas, l’éviction solaire est fondamentale.

Dans les suites du peeling, on notera une rougeur et une exsudation, ainsi qu’une douleur, à type de brûlure. La peau va également peler.

Les soins locaux pratiqués consisteront essentiellement à l’application de corps gras et de crème cicatrisante, le plus souvent pendant une quinzaine de jours; par la suite, il faudra appliquer une crème hydratante et une protection solaire sur plusieurs mois.

Quelles peuvent en être les complications ?

Les peelings légers ont des complications exceptionnelles. Pour les peelings profonds, véritables brûlures, les complications, bien que rares, peuvent être plus fréquentes qu’avec les autres peelings.

On notera essentiellement : allergie, rougeur persistante, épisodes d’acné, hypopigmentation ou hyperpigmentation. Cette dernière concerne plus volontiers les peaux foncées et est presque toujours régressive.

Il peut s’agir également d’une insuffisance de résultat, qui pourra, dans ce cas, amener à la réalisation d’un nouveau peeling ou d’un autre traitement.

Que peut-on en attendre ?

A tout le moins, un aspect clair et plein de fraicheur de la peau. La peau est lisse et débarrassée de ses imperfections. Celles-ci peuvent être tout aussi bien des rides, des tâches pigmentaires, voire des kératoses ou encore certaines cicatrices. Il existe également un léger effet tenseur cutané.

Bon à savoir :

Un peeling peut être répété, ou son action prolongée par l’application de crème à la vitamine C par exemple.

Un peeling profond au phénol, par exemple, peut être réalisé en même temps qu’une intervention chirurgicale, un lifting par exemple : l’anesthésie réalisée pour le lifting apportera un confort certain au patient.

Bon à savoir


Peelings aux acides de fruits et aux acides faibles  


Peelings à l’acide trichloracétique


Peelings au phénol


Un peeling peut être répété

Cette page vous a plu ?
Dans le cadre de l'amélioration de l'information que nous vous communiquons, vous pouvez noter cette page.
Cliquez pour noter !
Contacter le Dr. Hézard Lionel